Résultats de développement durable 2019





En 2019, nous avons réussi à réduire l’empreinte carbone de l’entreprise de 8 %* grâce à la réduction des émissions brutes et à la participation à des programmes de compensation. * Émissions de gaz à effet de serre en t CO2 eq./revenus nets en millions d’euros Icons


ÉMISSIONS DE GES

GHG Emissions


Dans le détail, nos réductions proviennent des sources suivantes:

GHG Reductions
Image 01
Afin de minimiser notre impact, nous avons complété notre réduction d’émissions par une alliance avec le Programme de compensation Fortaleza Ituxi REDD, au Brésil, poursuivant ainsi notre politique de collaboration des années précédentes. Ce projet est certifié par le programme VCS4 et par la CCBA5 et son objectif principal est d’éviter et prévenir la déforestation massive des forêts indigènes de l’Amazonie. De plus, ces programmes nous permettent de stimuler un développement économique au-delà des zones environnantes les plus proches et de soutenir à la fois la gestion durable des forêts et le développement économique de la communauté. Grâce à notre participation au Programme de compensation Fortaleza Ituxi REDD, nous avons contribué en 2019 à la compensation de 7 000 tonnes de CO2.

4 Verified Carbon Standard. https://verra.org/project/vcsprogram

5 The Climate, Community & Biodiversity Alliance. http://www.climate-standards.org/ccb-standards/



PILIER 1

Product Stewardship

Pillar 1 - Product Stewardship Pillar 1 - Product Stewardship
Il y a quelques années, nous avons exprimé notre alignement sur le modèle d’économie circulaire qui privilégie à la fois l’efficacité dans l’utilisation des ressources, et par conséquent des matières premières, et la minimisation des déchets. Les concepts associés à l’économie circulaire ont une relation directe sur tout ce qui touche au produit. C’est pourquoi chaque année, dans une plus grande mesure, nos produits sont conçus en tenant compte des pratiques à notre disposition. En 2019 nous avons avancé sur plusieurs axes de travail.

D’une part, la promotion de l’éco-innovation à travers le renforcement des compétences et la formation de nos équipes aux critères de développement durable et ce pour tout le cycle de vie du produit. Les formations avaient pour but de réfléchir à des solutions de packaging innovantes, via la réduction du poids et/ou du volume sans renoncer au design et à la qualité des produits. Nous avons mené différentes actions, parmi lesquelles :

  • Réunion annuelle de R&D, au cours de laquelle les leaders du secteur ont été invités à partager les expériences de leurs projets et à créer des synergies avec notre entreprise.
  • Événement Packaging School auquel ont participé des professionnels de premier plan dans ce domaine et où diverses initiatives en matière de développement durable et d’économie circulaire ont été présentées, à la fois au niveau interne et externe, dans le but d’inspirer les équipes techniques.
  • Ateliers avec les équipes des marques où celles-ci ont été invitées à réfléchir sur la manière de concevoir des produits selon les principes de l’économie circulaire.

D’autre part, via l’intensification en parallèle de la recherche de solutions pour réduire l’utilisation de plastique dans les plateaux des coffrets, nous avons été amenés à agir sur différents axes :

  • Nous avons poursuivi notre collaboration avec ITENE7 pour adopter de nouvelles mesures de réduction du plastique en introduisant un additif dans les plateaux thermoformés qui permet de conserver les mêmes caractéristiques physiques et esthétiques. Grâce à cette collaboration, nous sommes parvenus à utiliser 38,6 tonnes de plastique en moins depuis 2016 (-13 % de plastique dans les plateaux). De plus, nous avons mené une étude sur le remplacement des plateaux en plastique de certaines marques par des plateaux en carton recyclable et biodégradable (composé de 100 % de pâte à papier vierge). En 2020, nous réaliserons un test pilote pour planifier sa mise en œuvre postérieure et progressive dans les années suivantes.
  • Parallèlement, nous avons travaillé sur l’intégration du PET recyclé dans ces plateaux, une innovation qui a été appliquée à 85 références et qui a permis une augmentation de la proportion de recyclage, qui a atteint 30 %. Nous espérons atteindre 90 % en 2020.

En 2019, une enquête approfondie a été menée sur de nouveaux ingrédients, matériaux et fournisseurs. Nous avons intégré de nouvelles matières premières d’origine végétale et/ou naturelle, ce qui nous a permis de concevoir des formules et des produits qui s’adaptent aux normes actuelles et aux exigences de nos consommateurs. Dans le packaging tertiaire, nous avons remplacé certains matériaux par des alternatives plus durables : pour nos GWP8, nous avons remplacé les sacs en polyéthylène (81 %) et les sacs en gel de silice (76 %) par des matériaux plus durables, et les coins en mousse par des coins en carton pour les matériaux destinés aux points de vente.

De plus, nous avons réalisé une étude sur l’utilisation des plastiques biodégradables ou d’origine biologique, ainsi qu’une analyse des matériaux recyclables et recyclés dans différentes catégories de produits : mousse, polyester et métaux. Dans notre recherche de matériaux et de matières premières plus respectueux de l’environnement, nous avons obtenu l’homologation de nouveaux fournisseurs, garantissant ainsi que notre chaîne de valeur favorise la durabilité dans toutes ses phases.

Nous continuons à travailler sur la mise en œuvre du Livre blanc des matériaux et process et à mettre à jour la Liste de surveillance (Watch List) conformément aux nouvelles tendances et exigences, à la fois législatives, du marché et des consommateurs.

Nos efforts et nos engagements se sont concrétisés sous la forme de deux projets supplémentaires :

  • Analyse de l’impact environnemental de certains projets dans la phase de conception initiale, dans la définition des composants et dans la sélection des matériaux, à la fois au niveau de la formulation et du packaging, afin de détecter des améliorations de nos performances environnementales. L’analyse quantitative a permis d’évaluer en continu les différentes alternatives et de choisir l’option la plus durable.
  • Déploiement, dans le cadre du lancement de Pacollection (Paco Rabanne), d’une initiative pour favoriser le retour des emballages par le consommateur. Cette action a été complétée par l’étude d’alternatives packaging plus durables dès la conception.

Conscients que le consommateur est celui qui prend la décision finale d’achat et dans le but de connaître sa fidélité concernant les habitudes de consommation et sa sensibilité au développement durable, en 2019, nous avons organisé avec la collaboration d’un cabinet de conseil externe une journée de débat sur les tendances et l’avenir du secteur.

7 Instituto Tecnológico del Embalaje, Transporte y Logística : ITENE est un centre technologique, commercial, scientifique et d’innovation spécialisé dans la RDI (Recherche Développement Innovation) dans les domaines du packaging, de la logistique, du transport et de la mobilité.

8 Gift with purchase.

PILIER 2

Sustainable Sourcing

Notre responsabilité et notre engagement pour l’approvisionnement durable se reflètent dans les décisions que nous prenons et les actions que nous mettons en œuvre dans notre chaîne d’approvisionnement.

Conscients qu’il s’agit d’un travail constant, nous poursuivons la campagne d’adhésion des fournisseurs à notre Politique d’approvisionnement durable et à notre Code Éthique, afin de garantir un comportement responsable de leur part et aligné sur nos valeurs.

Ce travail a été complété par la troisième campagne d’évaluation des fournisseurs pour augmenter notre performance en matière de développement durable. Jusqu’en 2019, 176 fournisseurs au total ont été évalués, soit 94 % du volume des achats. Nos fournisseurs ont obtenu une note moyenne de 55,4 points (+2,4 %), ce qui les situe au-dessus de la moyenne d’EcoVadis (42,4).

En parallèle, nous avons mis en place de nouveaux modes de collaboration avec les fournisseurs afin d’avoir plus d’informations sur l’origine des produits et la traçabilité de certains ingrédients clés de la parfumerie.

Notre engagement pour la protection des écosystèmes forestiers et la biodiversité nous a permis d’atteindre, avant le délai fixé, les objectifs maximaux du Plan de développement durable en matière d’approvisionnement durable des principales matières premières telles que le papier, le carton et l’alcool.

En 2019, soit un an plus tôt que prévu, nous avons atteint 100 % d’approvisionnement en carton issu de forêts gérées durablement pour les emballages pliables. Le total s’est élevé à 1 781 tonnes de différents types de papier, dont les principaux fournisseurs sont d’origine nordique et appliquent par conséquent des politiques de développement durable strictes.

Nous avons pris la décision de travailler en interne sur la traçabilité des matières premières clés de notre activité. Cette décision a été provoquée par la dissolution du NRSC9 après cinq ans de collaboration. Cette expérience nous a permis d’acquérir d’importantes connaissances sur l’origine des matières premières et sur le travail sur le terrain d’importantes chaînes d’approvisionnement. La gestion directe des décisions d’achat sur la base de ces connaissances nous permettra de renforcer le savoir-faire interne et d’améliorer l’approvisionnement conformément aux critères de développement durable.

9 Natural Resources Stewardship Circle for the Cosmetics and Fragrance Industry.

PILIER 3

Responsible Logistics

Pillar 3 - Responsible Logistics Pillar 3 - Responsible Logistics
Conscients que le mode d’acheminement de nos produits aux consommateurs a un impact considérable sur notre empreinte carbone (84,1 % du total) et soucieux de cet impact, nous continuons de prendre des mesures pour optimiser notre distribution.

Grâce aux projets définis et lancés les années précédentes, en 2019 nous avons réduit de 5 % les émissions liées au transport et à la distribution.
Pillar 3 - Responsible Logistics

Dans le domaine de la logistique, nous continuons de travailler sur des initiatives telles que l’augmentation de l’efficacité du fret, l’utilisation de modes de transport plus durables et l’augmentation de l’approvisionnement en matières premières de proximité. En 2019, nous avons réduit de 9 % les émissions liées à notre logistique, un résultat très encourageant.

Nous intervenons à travers des initiatives de logistique inbound et outbound, dans les domaines suivants :

Logistique inbound : -4 % des émissions de GES10.

  • Résultat positif des initiatives lancées les années précédentes, telles que la mise en œuvre de la technologie Dual Evarm11, après la phase pilote en 2018, et le passage à des systèmes hybrides bi-carburant au gaz dans la flotte de Fransitrans.

Logistique outbound : -10 % des émissions de GES.

  • Accord avec cinq clients pour remplacer le transport aérien par le transport maritime (dont l’impact environnemental est moindre), ce qui nécessite l’adaptation de nos processus, délais et méthodologies, sans pour autant négliger la qualité et la satisfaction de nos clients. Nous espérons être en mesure d’étendre cette initiative dans les années à venir.
  • Ouverture d’une plateforme logistique à Venlo (Pays-Bas), qui a permis d’optimiser le transport vers les clients en Europe centrale en réduisant les kilomètres parcourus et donc les délais et les émissions (-11 % tonnes de CO2).

Dans le cadre de notre programme de maîtrise des performances environnementales de notre chaîne d’approvisionnement et fidèles à notre volonté que tous nos opérateurs logistiques respectent les normes environnementales nécessaires pour parvenir aux objectifs de ce pilier, fin 2019, nous avons réalisé, également avec EcoVadis, une évaluation de 87 % de nos prestataires logistiques, au terme de laquelle les bons résultats des années précédentes ont été confirmés.

10 Gaz à effet de serre.

11 Technologie homologuée pour la mise en œuvre d’unités de contrôle bi-carburant au gaz pour les camions et autres véhicules.

PILIER 4

Responsible Manufacturing

Bien que l’impact de nos procédés de fabrication soit faible par rapport aux autres secteurs, nous travaillons sans relâche pour optimiser les variables nous permettant d’être plus performants. Concernant notre objectif de neutralité carbone en phase de production, nous avons réussi à réduire les émissions de ce pilier de 6 %12 en 2019. 12 KPI t CO2 eq./1 000 unités produites.
GHG Emissions per plant

Étant donné que la consommation d’énergie et la consommation d’eau sont les principaux leviers pour réduire l’impact environnemental dans les processus de production, en plus de la réduction des déchets, des certifications internationales contrôlent périodiquement nos performances.

Annual Consuption

La réduction la plus importante en 2019 a concerné la consommation de gaz, qui est d’ailleurs la principale source d’émissions de nos procédés de production.

GHG Emissions by source

En ligne avec notre priorité d’efficacité énergétique, en 2019, nous avons réalisé des audits périodiques dans nos usines pour optimiser la gestion énergétique, garantir la conformité environnementale requise, détecter les axes d’amélioration et mettre en place des mesures centrées sur deux axes :

1. Favoriser l’évolution vers des sources d’énergie moins polluantes

En 2019, nous avons poursuivi notre plan de mise en œuvre des énergies renouvelables. Depuis 2015, nous achetons 100 % de l’énergie électrique à des sources renouvelables pour nos usines de production et nos sièges sociaux.

Le plus grand accomplissement de 2019 dans le domaine de production a été sans aucun doute l’installation d’énergie provenant de la biomasse dans les usines de Chartres et Vacarisses, qui a permis de réduire les émissions de GES de, respectivement, 57 % et 14 %. Le gaz étant la principale source d’émissions dans nos usines, ce changement est un pas décisif pour parvenir à notre objectif de neutralité carbone d’ici 2020.

GAS Consumption per hours of operation and plant

De plus, nous avons mené une étude pour analyser la faisabilité de l’installation de panneaux photovoltaïques dans l’usine d’Alcalá, dans le but de produire de l’électricité destinée à la consommation propre.

2. Intensifier les mesures visant à réduire la consommation

Nous continuons de travailler sur des mesures qui ont une incidence sur notre activité quotidienne, comme le lancement d’automatisations et de mécanismes qui nous permettent de sectoriser et donc de réduire la consommation ou le passage à l’éclairage LED.

De plus, nous avons élaboré un nouveau Plan de minimisation énergétique pour la période 2020-2023 pour chacune de nos usines et avons préparé une feuille de route pour intégrer tous les approvisionnements des quatre usines dans le logiciel Energy Management System (EMS) de l’entreprise. En parallèle, nous avons redéfini les KPI énergétiques et incorporé des référentiels afin d’améliorer la gestion, contrôler la consommation plus efficacement et optimiser le reporting.

Intensifying measures to reduce consumption

Conscients que l’eau est une denrée rare et dans le but de garantir une action efficace et responsable, nous avons introduit des améliorations dans la réutilisation et la diminution de la consommation en eau. En 2019, nous avons perfectionné les installations de membranes d’osmose et de nanofiltration de l’usine de traitement des eaux de Vacarisses et avons diminué l’eau d’irrigation de l’usine d’Alcalá.

Une grande partie de notre engagement pour l’économie circulaire se traduit par la gestion des déchets de notre production. À cet égard, notre objectif est d’augmenter le taux de valorisation des déchets par le biais de nos propres actions et accords avec les fournisseurs. Depuis 2015, nous avons tous les ans atteint l’objectif « zéro déchet à l’enfouissement », de plus, en 2019, le taux de recyclage et de valorisation a été maintenu à 95 %.

Les emballages tertiaires sont l’un des principaux déchets générés par notre activité, c’est pourquoi nous travaillons à leur réduction à travers différentes initiatives, qui nous ont permis d’obtenir des résultats optimaux en 2019 :

  • Projet d’économie circulaire à l’usine de Barcelone pour gérer les plateaux en plastique thermoformé comme sous-produit plutôt que comme déchet. Cette action nous a permis de réduire l’impact des emballages tertiaires. Jusqu’à la fin de l’année, un total de 86 tonnes de plastique a été géré comme sous-produit.
  • Études de faisabilité pour remplacer le plastique des plateaux thermoformés par de la pâte à papier.
  • Retour des box-pallets aux fournisseurs afin d’être réutilisés.
  • Amélioration du tri des déchets d’emballages légers à l’usine de Chartres grâce à de nouveaux conteneurs et à des campagnes internes de communication et de sensibilisation.

Concernant la pollution sonore et lumineuse, aucun impact significatif n’a été identifié dans nos usines et installations, dans lesquelles nous respectons les caractéristiques techniques requises par les législations et réglementations en vigueur. De plus, afin d’effectuer les vérifications requises, chaque centre dispose d’instructions opérationnelles qui établissent les périodicités pour effectuer les mesures sonométriques de bruit au périmètre.

Aucun de nos centres n’a d’impact direct sur des zones protégées. Cependant, l’usine de Vacarisses est située à proximité d’un cours d’eau protégé et par conséquent, depuis 2006, nous avons mis en place un plan de réduction de la consommation et de rejets.

PILIER 5

Employees and Facilities

Pillar 5 - Employees and Facilities Pillar 5 - Employees and Facilities
Ce pilier consiste à s’engager pour réduire l’impact de nos bureaux et l’empreinte environnementale de l’activité professionnelle des employés de Puig. En 2019, à l’échelle mondiale, nous avons réduit les émissions de GES liées à l’activité de nos collaborateurs de 16 % et les émissions de nos sièges sociaux de 4 %.
GHG Emissions associated with employees in Spain and France
GHG Emissions associated with central headquarters


L’une des principales initiatives lancées les années précédentes a été la réduction de la consommation de papier, qui a atteint 4 % en 2019 et 17 % des émissions associées. Ces chiffres ont contribué à dépasser largement l’objectif de réduction de 50 % prévu pour la période 2014-2020, avec une réduction totale de 71 % en 2019.

GHG Emissions associated with paper consumption

La réduction de la consommation de papier et des émissions associées est le fruit de différentes actions :

  • Mise en place dans toute l’entreprise d’un seul fournisseur d’impression dans toutes les business units, ce qui nous a permis de standardiser les processus et d’améliorer les données de reporting.
  • Analyse de la mise en place dans toute l’entreprise en 2020 d’un logiciel commun pour améliorer la gestion et le reporting de la consommation et des émissions associées.
  • Élaboration du Global Standard Printing, un guide définissant les critères d’achat et d’utilisation d’impressions papier dans toute l’entreprise, dans le but d’en réduire le nombre et l’impact environnemental.
  • Centralisation des imprimantes et donc réduction du nombre d’unités.
  • Campagnes de sensibilisation des employés.
  • Utilisation de papier recyclé au lieu de papier vierge blanchi.

Compte tenu de notre présence mondiale, nous comptons un volume important de déplacements professionnels. En 2019, nous sommes parvenus à une réduction de 23 % dans ce domaine. Les voyages en avion ont diminué de 6 % en faveur du train dont les émissions sont plus faibles.

De plus, en France, un accord a été signé avec Joinup pour l’utilisation de taxis, ce qui s’est traduit par une amélioration des données recueillies sur les trajets, le contrôle des kilomètres parcourus et les émissions associées.






AUTRES INITIATIVES
Nous souhaitons impliquer nos collaborateurs dans les défis environnementaux d’aujourd’hui. À cet égard, nous avons lancé l’initiative Plastic Free afin de les impliquer dans la réduction de la consommation de plastique jetable et la production de déchets associée, dans nos sièges en Espagne et en France et dans nos quatre usines.

Les actions suivantes ont été promues : élimination des bouteilles en plastique, installation de sources d’eau par osmose inverse, adoption de verres biodégradables ou promotion de l’utilisation de sa propre tasse à café ou bouteille réutilisable. Cette campagne sera prolongée en 2020 pour lancer d’autres actions.

De même, en 2019, nous avons poursuivi d’autres actions visant à une plus grande participation et optimisation des activités de nos employés, parmi lesquelles :

  • Amélioration de la gestion des déchets : installation au siège de Barcelone de mobilier de tri des déchets pour les événements et adaptation des conteneurs pour le tri des déchets.
  • Initiatives pour lutter contre le gaspillage alimentaire au restaurant d’entreprise du siège de Barcelone avec la possibilité d’emporter les invendus de repas. Grâce à cette initiative, depuis l’année d’inauguration de ce siège, le gaspillage alimentaire est de zéro.
  • Campagnes internes via Workplace.
  • Événements d’entreprise liés au développement durable tels que la Sustainable Week.
Nous nous engageons à améliorer la performance environnementale de toutes nos installations et, par conséquent, nous prenons soin de maintenir à jour les certifications qui garantissent des normes d’action élevées de notre part.

Au siège de Barcelone, nous avons achevé la mise en service du même logiciel que dans les usines, l’Energy Management System (EMS), pour contrôler en temps réel la consommation et mesurer notre impact. Pour ce faire, nous travaillons sur la redéfinition des indicateurs et l’inclusion de référentiels afin de mesurer le comportement du bâtiment en termes de performance énergétique.

Nous avons entamé le déploiement du Plan de minimisation de la consommation d’énergie défini en 2018 pour la période 2019-2021, en améliorant les trois indicateurs suivants:

Annual Consumption



Initiatives transversales

Au-delà des actions structurées autour des piliers de notre Plan de développement durable, nous nous engageons à élargir notre philosophie et nos objectifs aux moments clés de l’année où nous pouvons toucher un grand nombre d’employés afin de lancer des campagnes de sensibilisation. En 2019, deux événements méritent d’être mentionnés :
SIM2019, UN ÉVÉNEMENT NEUTRE EN CARBONE

Le Strategic International Meeting est le plus grand événement interne annuel et vise à annoncer les projets à venir de l’entreprise de manière innovante et attrayante. En 2019, plus de 1 000 personnes y ont participé, dont des collaborateurs de Puig, des partenaires et les principaux clients (+10 %).

Dans le cadre de notre stratégie d’organiser chaque année des actions pour accroître la sensibilisation et l’engagement des participants pour le développement durable, nous avons organisé en 2019 l’exposition « Le développement durable et le luxe : une opportunité stratégique », où nous avons montré l’évolution d’autres secteurs vers un modèle économique plus durable sans négliger le facteur luxe, tout en soulignant les actions menées depuis le début du Programme de développement durable en 2014.

En 2019, l’empreinte carbone13 de l’événement en valeur absolue a été de 1 100 tonnes de CO2. Afin de rendre l’événement neutre en carbone et en plus de minimiser les émissions de GES dans tous les paramètres, nous avons eu recours à la compensation d’émissions inévitables en participant au Projet REDD+ de Madre de Dios (Pérou), un projet de gestion durable des forêts développé en Amazonie péruvienne. C’est ainsi que nous sommes parvenus à faire du SIM un événement neutre en CO2.

Cette collaboration a également un impact direct sur le développement des communautés locales car elle donne du travail temporaire à plus de 100 personnes, alloue des ressources économiques sous la forme de médicaments de base et soutient des campagnes contre la dengue, entre autres.

13 Le KPI est de 1,04 tonnes de CO2/participant.

Sustainable Week 2019

Nous avons organisé la troisième édition de la Sustainable Week, campagne de communication interne pour sensibiliser sur le développement durable au sein de l’entreprise, avec pour la première fois en 2019 une portée mondiale.

Cette année, sous la devise « Rejoignez la RÉgénération », l’exposition a été axée sur l’explication du concept d’économie circulaire et sur la façon dont Puig l’intègre dans ses processus. L’objectif était de sensibiliser de manière pratique et empirique quant aux changements de nos habitudes et de nos actions dans notre quotidien pour diminuer notre impact sur l’environnement.

L’initiative s’est tenue entre octobre et décembre dans les sièges sociaux, les usines et la grande majorité des filiales, pour une participation mondiale record de 78 %.

Nous avons ainsi, en tant qu’entreprise, la volonté d’agir de manière plus responsable et durable et également de faire en sorte que nos collaborateurs transposent ces engagements au quotidien.

Notre contribution aux ODD
  • 1. No Poverty
  • 2. Zero Hunger
  • 3. Good Health and well being
  • 6. Clean Water and Sanitation
  • 7. Affordable and clean energy
  • 9. Industry, Innovation and infrastructure
  • 10. Reduced Inequalities
  • 11. Sustainable Cities
  • 12. Responsible Consumption and production
  • 13. Climate Action
  • 15. Life on Land
  • 17. Partnerships for the goals

RÉSULTATS PAR PILIER
RÉSUMÉ

Nouvelles initiatives relatives à l’économie circulaire et à l’écoconception.
- Mesure de l’impact environnemental des projets.
- Pacollection : programme de collecte d’emballages des consommateurs et recherche de matériaux plus durables.
Formation d’équipes internes.
- R&D Annual Meeting, Packaging Academy, atelier Paco Rabanne.
Packaging secondaire.
- Réduction/remplacement du plastique par du papier dans le packaging secondaire (surtout pour les coffrets).
Recherche approfondie sur de nouveaux matériaux et fournisseurs .
- Plastique biodégradable, matériaux recyclables et recyclés, matières premières d’origine naturelle ou végétale.

Garantir le respect de notre Politique d’approvisionnement durable (SSP) par nos fournisseurs.
Nouvelle campagne EcoVadis:
- 176 fournisseurs contrôlés.
- 94% du volume d’achats.
- Score moyen élevé : 55,4 (moyenne d’EcoVadis : 42,4).
100 % du carton de nos emballages pliables provient de forêts gérées durablement.
100 % de l’alcool est d’origine végétale.

Réduction des émissions liées au transport et à la distribution : -5% .
- Réduction des émissions liées à la logistique : -9 %.
Réduction des émissions entrantes : -4 %.
- Utilisation de camions de gaz liquéfié.
- Mise en place de la technologie Evarm (système hybride bi-carburant au gaz).
Réduction des émissions sortantes : -10 %.
- Remplacement du transport aérien par le transport maritime pour certains clients.
- Impact positif du nouvel entrepôt à Venlo, Pays-Bas (service direct vers l’Europe).

Installation d’énergie de biomasse à Vacarisses et Chartres.
- Vacarisses : -14 % d’émissions de GES.
- Chartres : -57 % d’émissions de GES.
Réduction/remplacement du plastique dans le packaging tertiaire.
- 86 tonnes de plastique par an gérées en économie circulaire.
Étude pour l’installation d’énergie photovoltaïque à Alcalá.

Campagne interne Plastic Free.
- Réduction du plastique jetable (bouteilles et verres) dans les sièges centraux et centres de production.
Amélioration des zones de tri de déchets.
Réduction de consommation de papier par les employés : 4 %.
Sustainable Week 2019 : « Rejoignez la RÉgénération ».

- Sensibilisation sur l’économie circulaire.
- Taux de participation de 78 % à l’échelle mondiale.

* Émissions de gaz à effet de serre en t CO2 eq./revenus nets en millions d’euros



Méthodologie


Méthodologie

Ce sixième Rapport de développement durable publié par Puig présente les principaux jalons et indicateurs de performance de développement durable de l’entreprise au cours de l’exercice 2019.

Cette année, une nouvelle étape a été franchie dans le modèle de reddition de comptes concernant les résultats du Programme de développement durable 2020, en intégrant dans un même rapport vérifié les résultats et jalons de ce dernier et les exigences environnementales de la Loi 11/2018 relative aux informations non financières et la diversité.

En outre, le présent rapport utilise comme références les recommandations de l’initiative mondiale sur les rapports de performance (GRI pour son sigle en anglais14) et reflète l’alignement de la stratégie de développement durable de l’entreprise sur les Objectifs de développement durable des Nations Unies15.

Ce rapport contient les principaux acquis obtenus en 2019 grâce au Programme de développement durable de Puig et le niveau de réalisation des objectifs de l’entreprise pour 2020. Pour faciliter la comparabilité et l’analyse par les parties prenantes, ont été incluses, notamment, les données quantitatives correspondant aux exercices précédents, en favorisant la transparence et la clarté dans la communication sur les résultats.

14 GRI: les lignes directrices pour la préparation de rapports sur le développement durable sont une norme de référence internationale pour les entreprises désireuses de promouvoir une nouvelle approche de la gouvernance, des résultats économiques, sociaux et environnementaux et de l’impact des organisations.

15 L’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé en 2015 l’Agenda 2030, composé de 17 Objectifs de développement durable (ODD) visant à éliminer la pauvreté, à protéger la planète et à assurer la paix et la prospérité. Chacun d’eux fixe des buts spécifiques qui doivent être atteints en 2030, ce qui ne peut se produire qu’avec la collaboration des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et des citoyens.

Pour plus d'informations, téléchargez le Rapport de Développement Durable 2019
Close