PUIG La technologie AirParfum au Musée du Prado

La technologie AirParfum au Musée du Prado

Le Musée national du Prado propose pour la première fois un rapport olfactif à la peinture

Jusqu’au 3 juillet prochain « L’essence d’un tableau. Une exposition olfactive » propose une nouvelle approche des collections du Prado, à cette occasion à travers l’odorat. Avec la collaboration spéciale de la technologie olfactive AirParfum développée par Puig, le parfumeur Gregorio Sola a créé 10 parfums liés aux éléments présents dans l’œuvre L’Odorat, qui s’inscrit dans la série Des Cinq sens que Jan Brueghel a peinte en 1617 et 1618 et dont les figures allégoriques ont été réalisées par son ami Rubens.

La technologie AirParfum, développée par Puig et exclusive dans le monde de la parfumerie, permet de sentir jusqu’à 100 parfums différents sans saturer l’odorat, dans le respect de l’identité et des nuances de chaque fragrance. Grâce aux quatre diffuseurs des écrans tactiles disposés dans la salle, les visiteurs pourront sentir les éléments du XVIIe siècle figurant dans le tableau.

Gregorio Sola, parfumeur senior Puig et membre de l’Academia del Perfume a créé, entre autres, Allégorie, qui invite à observer le bouquet de fleurs que la figure allégorique sent ; Gants, qui reproduit l’odeur d’un gant parfumé à l’ambre selon une formule de 1696 ; Figuier, qui permet d’identifier cet arbre dans la scène ; Fleur d’oranger, qui attire l’attention sur les alambics utilisés pour distiller ce produit ; et ainsi de suite jusqu’à 10 parfums qui accompagneront le sens de la vue en procurant des sensations uniques dans l’appréciation de la peinture.

Du 4 avril au 3 juillet 2022. Musée National du Prado. Salle 83, Immeuble Villanueva, Madrid, Espagne.

Close