Close
Chapter background

BÂTISSEURS DE MARQUESBÂTISSEURS DE MARQUES

Le produit qui illustre le mieux cette métamorphose est sans aucun doute le parfum 212 de Carolina Herrera, lancé en 1997. Il doit son flacon au célèbre directeur artistique Fabien Baron et sa campagne publicitaire au photographe Patrick Demarchelier. Grâce à 212, Puig entre dans la cour des grands de l’industrie de la mode, inaugurant une stratégie qui se poursuivra avec Black XS en 2005 pour Paco Rabanne. L’année suivante, le parfum Nina de Nina Ricci suivra le même chemin.

Le succès de ces nouveaux lancements initie une nouvelle façon de travailler chez Puig. Cette vision plus osée du parfum motive en 2008 la création du révolutionnaire 1 Million de Paco Rabanne. Jusqu’alors, la plupart des parfums masculins étaient liés à l’amour ou au sport. Puig entrevoit la possibilité d’exploiter

un désir encore jamais utilisé en parfumerie : l’argent et le pouvoir qui lui est associé.

Puig s’est fait une spécialité : saisir et mettre en flacon les rêves que la mode suscite, et grâce à l’énergie et la passion que ses équipes y consacrent, l’entreprise a peu à peu gagné ses galons dans ce secteur avec des « parfums d’auteur ».

L’année du lancement de 212, Enrique Puig signe également un contrat avec Antonio Banderas, la seule personnalité espagnole connue dans le monde entier à l’époque, pour créer des parfums à son nom. Onze ans plus tard, il réitère ce type de partenariat avec une star mondiale de la pop, la chanteuse colombienne Shakira.

Rotate device