Close
Chapter background

LUXE : UN NOUVEL ACTEUR INTERNATIONALLUXE : UN NOUVEL ACTEUR INTERNATIONAL

En 1981, Carolina Herrera lance une collection haute couture : « le lancement le plus glamour depuis des années » dira la presse de l’époque. En 1987, la famille Puig négocie un accord avec elle pour produire un parfum. Un an plus tard, le parfum Carolina Herrera est le tout premier parfum véritablement américain de Puig. La division couture reste la propriété de José de Armas, riche homme d’affaires vénézuélien, jusqu’à ce que Mariano Puig négocie son rachat en 1995.

Peu de temps après, Puig s'intéresse à l’acquisition de Nina Ricci. La société distribue déjà la griffe en Espagne et lorsque l’opportunité se présente, elle se lance dans d’intenses négociations pour racheter les divisions parfum et couture.

L’accord signé en 1998 confère ainsi à la famille Puig le contrôle de trois leaders de la beauté et de la mode : Paco Rabanne et Nina Ricci à Paris, Carolina Herrera à New York.

Puig n’est alors plus une simple société de parfums mais une multinationale de luxe. L’acquisition de Nina Ricci offre à Puig l’opportunité d’augmenter le nombre de ses filiales et de se transformer en une structure vraiment internationale. Puig passe ainsi du statut de société d’export espagnole à faible présence internationale à celui de multinationale et se dote d’un esprit et d’une vision à grande échelle.

Rotate device